Les aventures d'Emmanuel et de Jayanne !

Votre humble serviteur !

Je m’appelle Emmanuel, j’ai 46 ans et je suis déficient visuel, malvoyant plus précisément. Pour vous faire une brève présentation, je suis originaire d’Abbeville en Picardie, ou plutôt les Hauts-de-France comme on dit actuellement. En 2008, je me suis installé à Bordeaux. Bien des années plus tard, je deviens, grâce au Centre Aliénor de Mérignac, maître de mon second chien-guide, un labrador femelle de couleur sable clair qui répond au nom de Jayanne, et qui a aujourd’hui 4 ans.

Jayanne, ma partenaire fidèle dans tous mes voyages.

Avec ma famille et accompagné de Jayanne, nous avions décidé de passer la semaine de Noël en Dordogne, et plus particulièrement du côté de Sarlat, connue comme étant la capitale de la truffe noire ainsi que du foie gras et de la noix. Ces paysages du Périgord Noir qui nous étaient inconnus jusqu’alors, sont peuplés de grottes et de châteaux.

Notre périple débute à Carlux, une bourgade située à une quinzaine de kilomètres. Perdue au milieu des noyers, se trouve l’ancienne gare de Carlux qui est devenue l’Espace Robert Doisneau, en l’honneur du célèbre photographe qui a immortalisé Paris dans ses pellicules, et qui lors de ses vacances en Dordogne, a pris une centaine de clichés qui sont exposés dans ce musée.


La Roque Saint-Christophe et la maison forte de Reignac.

On trouve des cités troglodytes du côté de la Roque-Gageac et de la Roque-Saint-Christophe. Il s'agit de villages où les maisons sont creusées à flanc de montagne. Si les maisons de la Roque-Gageac ne sont qu'endossées à la montagne, le fort et l'église sont en revanche bien troglodytes. Quant à celui de la Roque-Saint-Christophe, la falaise à l'intérieur de laquelle se situent les différentes habitations, surplombe la Vézère. Il y a également à la proximité de la Roque-Saint-Christophe une habitation troglodyte. La maison forte de Reignac est considérée comme une maison étrange, sans doute due à sa position sur une falaise de montagne.

Le château de Beynac, le château de Castelnaud et le château des Milandes.

Les châteaux tiennent une place prépondérante dans le département. Ainsi, nous avons pu voir trois de ces majestueux édifices. On commence par le château de Beynac (prononcez Beïnac), un vestige de la Guerre de Cent Ans. En effet, il s'agit d'un château-fort. Puis nous poursuivons avec le château de Castelnaud. Après avoir connu plusieurs vies, ce château est devenu un musée de la guerre. Et enfin, le château des Milandes, qui fut la demeure de Joséphine Baker qui le loua en 1937 puis l'acheta dix ans plus tard. Elle y vivra jusqu'en 1964. Ces trois châteaux sont classés au titre de monuments historiques.

Rocamadour.

Terminons notre aventure en quittant la Dordogne pour le Lot et plus particulièrement pour Rocamadour et sa cité médiévale. Avec ses différentes ruelles et ses portes fortifiées, cette cité dispose d'un immense escalier au bout duquel se trouve de nombreux édifices religieux. L'un d'eux, Notre Dame, abrite la statue de la Vierge Noire.

Je n'ai pas rencontré de problèmes majeurs concernant mes déplacements, dans le sens où les chemins que nous avons traversé étaient en général plats et étendus. Ce que j'ai également apprécié, c'est l'acceptation de Jayanne partout où j'allais. Que ce soit dans les restaurants ou dans le marché de Sarlat, elle suscitait même l'admiration.

Je ne connaissais pas du tout la Dordogne, ce fut une belle expérience à refaire et pourquoi pas visiter les grottes, ce qui serait, je pense, très instructif. En tout cas, je vous ai fait voyager et j'espère que ça vous donnera l'idée de tenter l'aventure, et si c'est le cas, foncez, vous ne le regretterez pas.


Encore un grand merci à Emmanuel de nous partager ses voyages. Et vous quel a été votre dernière aventure, dites-nous tout !


Retrouvez Emmanuel et sa page la Pomme Lumineuse juste ici :
Emmanuel Twitter
La Pomme Lumineuse Facebook - Youtube - Twitter

Retrouver tous les MobArticles de la catégorie